Download E-books Une passion italienne: Le général Ostermann-Tolstoï et Maria Pagliari (ROMAN HISTORIQU) PDF

Récit d’un amour passionné entre deux êtres d’exception

Alexandre Ivanovitch Ostermann-Tolstoï est issu d’une ancienne et noble famille russe et Maria Pagliari est l. a. fille d’un remarkable de Frascati, petite cité des environs de Rome.

Lui, le général de belle prestance, ami du tsar Alexandre ler et connu pour sa bravoure, lutte avec son peuple contre les troupes de Napoléon qui envahissent son can pay. En 1813, durant los angeles bataille de Kulm en Bohême, il perd son bras gauche emporté par un boulet de canon. Obligé de renoncer à los angeles vie militaire, fêté comme un héros, il voyage et passe du temps en Italie.
Elle, admirée pour son intelligence et sa beauté, est mariée à un Romain de quarante-six ans son aîné.

C’est dans los angeles Ville éternelle qu’Alexandre et Maria se rencontrent. Bravant les interdits au prix de nombreux risks, ils se laissent entraîner dans une relation dont les différentes étapes évoquées dans cet ouvrage nous font traverser une Europe déchirée par les guerres napoléoniennes, une Russie qui s’est battue contre les envahisseurs, une Italie qui se remet des invasions et pillages des Français.

Le récit s’appuie sur de nombreux records et se termine dans l. a. Genève de James Fazy, une Genève qui se cherche politiquement

EXTRAIT

Le five mai 1798, Girolamo, moment fils de feu Antonio Pagliari et de Constanza née Grilli, prend pour femme Caterina, fille d’Antonio Rabotti-Tirolazzi, capitaine des cuirassiers du pape, et de Maria Anna, née Bianchi. Le mari est âgé de vingt-neuf ans, son épouse a vingt-sept ans. Tous deux appartiennent à los angeles même petite ville de Frascati nichée à 20 kilomètres de Rome, sur le versant nord du Mont Cavo. Stendhal, dans ses Voyages en Italie, évoque ces lieux : « Je suis établi depuis un mois à Castelgandolfo ; je passe ma vie sur les bords du lac Albano et à Frascati. Ce serait être injuste envers ces websites délicieux que de les décrire en moins de vingt pages… ».

CE QU’EN PENSE los angeles CRITIQUE

- « Dissimuler de menus secrets and techniques de famille peut servir à les faire éclore en littérature. Merci aux ancêtres Budé de Claire Keller, qui l’ont propulsée sur les strains d’Alexandre Ostermann-Tolstoï (1771-1857), général russe haut en couleur, de sa maîtresse italienne et des enfants qu’il a eus d’elle. Et comme tous les chemins mènent à Genève, le mot « fin » apparaît devant un paysage genevois, après des heures de passionnante lecture. » Benjamin Chaix, Tribune de Genève

- « Découvrir dans son patrimoine familial un mystérieux portrait qui incite à découvrir une magnifique histoire d’amour secrète dormant dans des records aux quatre cash de l’Europe, c’est l’extraordinaire aventure que retrace l’auteure au fil d’un scénario que lui envieront bien des romanciers ! Avec élégance et sens du spectacle, Claire Keller mêle les souvenirs, missives et records divers qu’elle a pu retrouver aux détails imaginés mais fortress réalistes, nous entraînant des guerres napoléoniennes à l’Italie de Stendhal et aux boudoirs genevois à travers une ardour qui fait voir de près le XIXe siècle, tantôt romantique, tantôt – et le plus souvent – dur et poignant. » Joëlle Brack, Librairie Payot

A PROPOS DE L’AUTEUR

L’auteur est l’arrière-arrière-petite-fille d’Alexandre et de Maria. Ayant hérité du portrait de son aïeule entourée de trois enfants, elle a cherché à percer le mystère du tableau, vérité peu à peu découverte dans d’innombrables fonds d’archives russes, italiennes et genevoises.

Show description

Read Online or Download Une passion italienne: Le général Ostermann-Tolstoï et Maria Pagliari (ROMAN HISTORIQU) PDF

Best Biography books

Jerry Lee Lewis: His Own Story

Long island instances BestsellerThe maximum Southern storyteller of our time, long island occasions bestselling author Rick Bragg, tracks down the best rock and curler of all time, Jerry Lee Lewis—and will get his personal tale, from the resource, for the first actual time. A enormous determine at the American panorama, Jerry Lee Lewis spent his youth elevating hell in Ferriday, Louisiana, and Natchez, Mississippi; galvanized the realm with hit documents like “Whole Lotta Shakin’ Goin’ On” and “Great Balls of Fire,” that gave rock and roll its devil’s side; triggered riots and boycotts together with his incendiary performances; approximately scuttled his profession by way of marrying his thirteen-year-old moment cousin—his 3rd spouse of 7; ran a decades-long marathon of gear, ingesting, and ladies; approximately met his maker, two times; suffered the deaths of 2 sons and other halves, and the indignity of an IRS raid that left him with not anything however the broken-down piano he began with; played with every person from Elvis Presley to Keith Richards to Bruce Springsteen to child Rock—and survived all of it to be hailed as “one of the main inventive and critical figures in American pop culture and a paradigm of the Southern adventure.

Eddy Merckx the Cannibal

The total element of a race is to discover a winner. .. I selected to race, so I selected to win. ' For 14 years among 1965 and 1978, Edouard Louis Joseph Merckx easily wolfed his opponents, their hopes and their careers. His legacy is living as a lot within the careers he ruined because the 445 victories - together with 5 travel de France wins and all of the monument races - he gathered in his personal correct.

The Quest for Corvo

At some point in 1925 a pal requested A. J. A. Symons if he had learn Fr. Rolfe's Hadrian the 7th. He hadn't, yet quickly did, and located himself entranced through the unconventional -- "a masterpiece"-- and no much less excited about the mysterious individual of its all-but-forgotten author. the search for Corvo is a hilarious and heartbreaking portrait of the unusual Frederick Rolfe, self-appointed Baron Corvo, an artist, author, and annoyed aspirant to the priesthood with a bottomless expertise for self-destruction.

Philip II and Alexander the Great: Father and Son, Lives and Afterlives

The careers of Philip II and his son Alexander the good (III) have been interlocked in innumerable methods: Philip II centralized old Macedonia, created a military of unparalleled ability and adaptability, got here to dominate the Greek peninsula, and deliberate the invasion of the Persian Empire with a mixed Graeco-Macedonian strength, however it used to be Alexander who truly led the invading forces, defeated the nice Persian Empire, took his military to the borders of recent India, and created a monarchy and empire that, regardless of its fragmentation, formed the political, cultural, and spiritual global of the Hellenistic period.

Extra resources for Une passion italienne: Le général Ostermann-Tolstoï et Maria Pagliari (ROMAN HISTORIQU)

Show sample text content

C’est lui qui tient los angeles chaire de médecine clinique à l’université de Pise et traite ses sufferers avec des médicaments naturels à base de plantes. Plus tard, le comte sera soigné par le Dr Giacomo Barzellotti, ancien élève du Dr Vacca et greatest médecin des thermes de San Giuliano110. Non loin de Pise, à Florence, habite le comte Michaïl Dmitrievic Boutourline, représentant de l. a. noblesse intellectuelle russe et grand collectionneur de manuscrits. Son père a créé l. a. première chapelle orthodoxe111. Peut-être le général le rencontre-t-il, de même que le très cultivé Aleksej Sverckov, chargé d’affaires de l. a. project russe à Florence. Ce dernier, à plus d’une reprise, sollicite du comte Fossombroni un laissez-passer pour le général lorsqu’il se rend de Florence à Pise. Le comte est-il reçu par le grand-duc au Palais Pitti ? Ou à Pise, puisque le Palais Rau qui abrite les deux amants se trouve à côté du palais ducal où réside l. a. cour durant les mois d’été ? Les deux sont plausibles, bien que le Grand-Duché ait peut-être été en deuil : le 18 juin 1824, le grand-duc Ferdinand III est mort à Florence, son moment fils lui succédant sous le nom de Léopold II. Et Maria, qui fréquente-t-elle à Pise ? Sans doute est-elle admise dans le salon de l. a. belle Sofia Vacca, épouse du médecin, dont los angeles famille sera voisine du comte et de l. a. Signora Lepri en 1826. Peut-être aussi est-elle invitée chez Lauretta Parra, née Cipriani, mère de deux garçons et de deux filles. los angeles belle Lauretta, d’origine créole, a une personnalité chaleureuse et passionnée qui l. a. pousse dans des kinfolk amoureuses variées112, provoquant strength scandales et suscitant d’innombrables questions légales avec los angeles famille de son défunt mari. En 1821, une aventure galante avec le fils de l’Hospodar de Constantinople aurait en effet provoqué l. a. mort de son époux Giuseppe Parra, après qu’il eut surpris les deux amants dans leurs ébats. Au temps où Maria se trouve à Pise, Lauretta anime un salon fréquenté par des écrivains et des poètes. Beaucoup plus tard, en 1848, elle épousera Montanelli113, son dernier amant, de dix-huit ans son cadet. Les deux jeunes femmes se sont probablement rencontrées. Mais en 1824, Maria start une seconde grossesse tandis que Lauretta se bat vaillamment pour obtenir los angeles garde de ses deux fils attribué par l. a. justice à ses beaux-frères Parra114. Il semble que Pise abrite plusieurs vivant en concubinage : ainsi en allait-il de Mary et Percy Shelley, jusqu’à los angeles mort par noyade du poète en 1822. Ainsi en va-t-il d’un dénommé Taafe et d’une pass over Fitzgerald. D’une certaine Mrs. Mason et de son amant Mr. Tighe115. Alexandre Ivanovitch et l. a. Signora Lepri, eux, se font passer pour mari et femme. C’est ainsi qu’ils se présenteront au prêtre venu relever les Stati di anime en 1826, 1827 et 1828, probablement aussi en 1824 et 1825116. A Pise on rencontre le fameux Francesco Pacchiani, originaire de Prato, nommé prêtre en 1801, professeur de logique et de mathématiques, puis de chimie et de body à l’université.

Rated 4.51 of 5 – based on 11 votes