Download E-books Musique autiste PDF

By Antoine Ouellette

En novembre 2007, l'écrivain et compositeur Antoine Ouellette est diagnostiqué Asperger, un syndrome appartenant au spectre autistique. Dans cet ouvrage, l'auteur témoigne de son expérience et offre une visite guidée du monde autiste. Il souhaite aussi informer et sensibiliser sur un sujet tabou, l. a. « folie », afin de donner un message d'espoir aux personnes marginales et marginalisées de notre société. Les autistes fascinent, troublent et dérangent. Victimes de préjugés (non, l'autisme n'est pas une déficience intellectuelle), d'intimidation dans les écoles, de discrimination dans l. a. vie adulte : on voudrait tant les guérir de qui ils sont ! Mais qu'est-ce vraiment que l'autisme et le syndrome d'Asperger ? remark cela se vit-il au quotidien ? Quelles sont les faiblesses et aussi les forces de l'autisme? remark un autiste peut-il s'exprimer en artwork? los angeles technology start à réaliser que l'autisme serait non une maladie mais une autre forme d'intelligence, porteuse d'une tradition et de valeurs différentes. Leur nombre étant en augmentation, les autistes pourraient représenter l'amorce d'un changement évolutif dans l'histoire humaine. Encore faudrait-il que l'acceptation soit au rendez-vous, ce qui ne sera pas donné. Préfacé par le Dr LAURENT MOTTRON, psychiatre de renom et spécialiste de l'autisme.

Show description

Read or Download Musique autiste PDF

Similar Art books

Human Accomplishment: The Pursuit of Excellence in the Arts and Sciences, 800 B.C. to 1950

A breathtaking survey of human excellence. "At abnormal instances and in scattered settings, humans have accomplished good things. .. .Human Accomplishment is ready these good stuff, falling within the domain names often called the humanities and sciences, and the folk who did them. "So starts Charles Murray's precise account of human excellence, from the age of Homer to our personal time.

Red Brick, Black Mountain, White Clay: Reflections on Art, Family, and Survival

"Beautiful, haunted, evocative and so open to the place reminiscence takes you. I saved pondering that this can be the e-book that i've got waited for: the place gadgets, and poetry intertwine. simply outstanding and entirely sui generis. "  (Edmund de Waal, writer of The Hare with Amber Eyes)An unforgettable voyage around the reaches of the USA and the depths of reminiscence, this generational memoir of 1 magnificent family members finds America’s distinctive craft culture.

Resisting Abstraction: Robert Delaunay and Vision in the Face of Modernism

Robert Delaunay used to be one of many major artists operating in Paris within the early a long time of the 20th century, and his work were trendy ever because as one of the earliest merely summary works. With Resisting Abstraction, the 1st English-language research of Delaunay in additional than thirty years, Gordon Hughes mounts a robust argument that Delaunay used to be not just one of many earliest artists to take on abstraction, however the in basic terms artist to offer his abstraction as a reaction to new medical theories of imaginative and prescient.

Invisible Hands: Self-Organization and the Eighteenth Century

Why is the area orderly, and the way does this order turn out to be? people inhabit a mess of it sounds as if ordered systems—natural, social, political, financial, cognitive, and others—whose origins and reasons are usually imprecise. within the eighteenth century, older certainties approximately such orders, rooted in both divine windfall or the mechanical operations of nature, started to fall away.

Extra info for Musique autiste

Show sample text content

Je relis les critères diagnostic du syndrome d’Asperger et m’y retrouve, mais il m’est very unlikely d’associer le moindre memento de souffrance à un seul d’entre eux, parce que je n’en ai tout simplement pas. Je ne me suis jamais senti malade ou simplement mal d’être un Asperger. Je ne souffre pas de ma . Quelle étrange maladie ! On pourra croire que j’ai manqué des choses dans los angeles vie du fait de tant apprécier l. a. solitude mais, en vérité, ces � manques » n’en sont que d’un aspect de vue neurotypique et, comme on le sait, ce aspect de vue n’est pas le mien. Les critères de bonheur ou de bien-être des Aspergers ne sont pas tout à fait ceux des neurotypiques. Ce que je viens d’écrire pourra sembler choquant, mais il ne s’agit en rien d’un désaveu ou d’un rejet du monde neurotypique. J’apprécie los angeles vie telle qu’elle est pour moi. À aucun second, je n’ai ressenti le désir d’être autrement. Je ne suis donc pas atteint du syndrome d’Asperger, je suis Asperger, tout simplement. Cela fait partie de ma personne. Par contre, je sais avoir beaucoup souffert du syndrome de tension post-traumatique, qui est tout autre selected. Jamais je n’ai désiré être guéri. Si on me disait : � Voici un remède qui te guérira de ton autisme », cela ne m’intéresserait pas. D’ailleurs, j’aurais été neurotypique que los angeles vie n’aurait pas nécessairement été meilleure ou plus facile. J’aurais connu d’autres difficultés et vécu d’autres épreuves. Au bout du compte, aurais-je été mieux ? Je n’en ai pas le sentiment. Je regarde les autres : est-ce que je les envie, est-ce que je voudrais être à leur place ? Non. Nous avons une vie à vivre, chacun à notre façon ; pourquoi ne pas l. a. vivre et en tirer le meilleur parti possible ? Pourquoi croire qu’autrement serait meilleur ? Ma nièce, qui est autiste Kanner, en plus d’être épileptique et de présenter un very important retard psychological, est une enfant heureuse... l. a. famille Barron-Blackburn forme un petit monde autiste : le père, Stéphane, est Asperger (un diagnostic tardif), tout comme son fils aîné, François ; le fils cadet, Olivier, est autiste Kanner ; seule Sylvie, l. a. mère, est neurotypique. Une famille durement éprouvée ? Stéphane confie : � On est dans un monde d’autistes ici. Toutes les idées sont dites une à une (…). Nous sommes très unis et je dirais beaucoup plus heureux que los angeles moyenne des familles québécoises. » Les journalistes de passage ajoutent : � Et les fous rires nombreux13 ! » Je sais que je suis socialement handicapé et que ce handicap a des conséquences sur ma vie. Pourtant, je ne vois pas vraiment ce que j’aurais fait de mieux ou de plus si j’avais été neurotypique plutôt qu'Asperger. Sans exclure que l’autisme puisse tout de même être une maladie (mais une bien curieuse maladie), des spécialistes affirment maintenant qu’il est plutôt une , une autre façon d’être humain14. Simon Baron Cohen suggère même que l’autisme soit reconnu comme une forme atypique de développement, tout � comme le fait d’être gaucher, une préférence qui ne peut être modifiée15 ».

Rated 4.62 of 5 – based on 15 votes